Comment remplir ses sacoches comme un pro ?

Vous avez lu des témoignages (peut-être les nôtres) de gens qui voyage à vélo, cela vous donne envie, mais vous ne savez pas trop quoi prendre pour votre voyage. Vous avez investi dans un lot de sacoches vélo dans un magasin lambda, mais maintenant, il faut les remplir et il faudra les porter. Pour les remplir, généralement, il n’y a pas de soucis, là ou ça commence à coincer, c’est quand il faut les porter. Heureusement, je vais vous aider. Suite à mes 3 voyages de 2 ou 3 semaines, un quatrième et un cinquième en préparation à l’heure actuelle, j’ai une petite idée des erreurs à éviter.

Donc vous avez investi dans des sacoches ou vous y réfléchissez, pour cet article, je pars sur la configuration suivante :

  • 2 Sacoches Ortlieb back roller classic (20 L chacune)
  • 1 sacoche arrière à placer sur les 2 sacoches précédentes (30 L)
  • 1 sacoche de guidon ULTIMATE6 S CLASSIC (5 L)

Nous partons à deux vélos, donc nous doublons la liste ci-dessus.

Sacoches vêtements

Lors de notre premier voyage, nous avions prévu 2 ou 3 tenu de sport classique (jogging, T-shirt), une tenue civil pour nos sorties, un pull, une tenue de pluie. Chaussures de randonnée et sandalettes.

Aujourd’hui, avec le recul, la tenue civile est restée, nous n’avons plus qu’une paire de chaussures par personne. Aurore est plutôt chaussures de rando alors que moi, je suis plus sandalettes. Pas n’importe laquelle, avec une bonne semelle qui sèche rapidement en temps de pluie et qui permet d’avoir les pieds secs rapidement après la pluie. Bien sûr, en hivers ou dans un pays froid (moins de 10°C) je prendrais plutôt des chaussures de randonnée. Pour nos habits de sport, nous avons deux cyclistes et deux t-shirts de sport. Cela permet de laver rapidement la tenue du jour et de la sécher aussi rapidement.

Facultatif, une tenue pour le soir, jogging + T-shirt + sous-vêtement.

Le tout est plié et placé dans un sac étanche sous vide, ce qui permet de compresser au maximum les affaires.

Sacoches ravitaillement

La dessus, pas beaucoup d’évolution depuis notre premier voyage (ici). Conserves, pâtes, riz, barres énergétiques, fruit sec et de l’eau (une gourde 750 mL chacun, plus une gourde d’1,5 L dans une sacoche). Pour finir un réchaud et des gamelles pour manger.

Lors de notre premier voyage, nous avions trop de nourriture et pas assez d’eau. À vélo, on boit beaucoup. Avec l’expérience, nous prenons moins de nourriture et faisons des courses plus souvent, mais nous prenons plus d’eau. Nous avons ajouté une poche de 2 L installée dans une sacoche. Ça peut paraître beaucoup, mais lors de notre dernier voyage, nous avons passé une nuit dans une zone de bivouac où il n’y avait pas d’eau potable, et nous n’avions quasiment plus d’eau en stock le lendemain matin quand nous avons trouvé un ravitaillement (magasin, cimetière, fontaine …)

Sacoches nuit

Dans notre cas, nous sommes deux vélos donc nous séparons l’équipement en deux sacoches. La première va contenir la tente et les matelas. On y ajoute une bâche à mettre sous la tente pour éviter que l’humidité ne remonte. Dans une deuxième sacoche, nous mettons les sacs de couchage.

Les mélanges à ne pas faire

Quand on voyage à vélo, il vaut mieux prévoir un rangement optimisé pour éviter quelques soucis à chaque arrêt. Par exemple, ranger que les objets liés au campement ensemble et ne pas mettre la nourriture sous la tente. Ne pas mettre la trousse à outils ou la pharmacie au fond de la sacoche d’habit.

C’est pour cela que j’ai une sacoche de guidon où je peux mettre tout ce qui pourrai me servir dans la journée (un chargeur, mon cache coup, mes lunettes de soleil…).

Conclusion

Lors de voyage à vélo, il faut avoir un petit coté minimaliste. Vous pouvez lire un article sur le sujet ici. Il vaut mieux éviter de prendre plein de chose au cas où, et en acheter plus tard si cela est nécessaire. Par exemple, la première fois que j’ai voyagé à vélo, j’ai pris 2 livres de poche. Je n’ai pas lu pendant toute la durée du voyage. Aujourd’hui, avec les liseuses, c’est plus simple, mais à l’époque, je n’en avais pas.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 Replies to “Comment remplir ses sacoches comme un pro ?”

  1. Ville J-L dit : Répondre

    Bonjour,
    Merci pour toutes vos infos et/ou conseils.
    Mais comment faites-vous le vide pour le sac à vêtements ? (En cyclotourisme, je n’ai qu’une micro pompe à pied Lezyne 11bars et pas d’aspirateur ☹️)
    D’avance merci

    1. Aurore dit : Répondre

      Bonjour,
      En effet, moi non plus je n’emmène pas mon aspirateur…
      On utilise des sacs de congélation avec des zip On roule les vêtements avec le sac en partant du fond et on ferme le zip. Sinon tu as des sacs de compression pour le voyage. Ils ont une valve qui empêche l’air de rentrer. Le principe est le même tu fais le vide en roulant.

      1. Ville J-L dit : Répondre

        Bonjour,
        Merci beaucoup pour cette solution si évidente !
        À force de vivre entouré de gadgets plus ou moins utiles, j’en oublie les choses simples 😥.
        Cordialement,
        JL V

Laisser un commentaire