témoignage Maxime et Lucie du blog en échappée

Lucie et Maxime du blog En Echappée témoignent de leur vision du voyage à vélo

Je suis partie à la rencontre de Lucie et Maxime, tous deux passionnées de voyage à vélo et auteur du blog En Echappée ainsi que du livre “Et si on pédalait jusqu’à Stockholm ? Récit d’une initiation au voyage à vélo”. 

En Echappée, avant tout un blog

En 2015, Maxime et Lucie démarrent un blog pour y témoigner de leur première expérience à vélo. Le blog est “le lieu de leur vécu”. Ils y racontent leurs expériences, leurs rencontres, mais aussi donnent plein de conseils pour aider les personnes qui souhaitent se lancer dans le voyage à vélo. Ils y parlent matériel, budget et répondent à différentes questions que tout débutant pourrait se poser.

portrait Maxime et Lucie du blog En Echappée

Leur premier voyage

C’est suite à leur expatriation à Copenhague qu’ils redécouvrent le vélo et décident de parcourir la Scandinavie à vélo (Copenhague-Oslo-Stockholm). Un premier voyage de 1300 km effectué avec des vélos d’occasion acheté 100 € dans la rue. Ils n’avaient pas de budget pour effectuer leur première aventure et sont partis avec le minimum.

Ce premier périple leur a permis d’expérimenter le bivouac ou encore le Warmshower (communauté de cyclotouriste offrant la douche aux voyageurs). Ils ont essuyer quelques péripéties comme la crevaison ou encore l’oubli de feu.

Le livre, une aventure à part entière

Nous voilà 4 ans plus tard, et ils sortent le livre “Et si on pédalait jusqu’à Stockholm ? Récit d’une initiation au voyage à vélo” qu’ils ont autoédité. Dans ce livre, ils y racontent la naissance de leur passion du voyage à vélo, mais aussi leur première année de découverte d’un monde jusqu’à lors inconnu. Ils prennent goût à la vie nomade et rudimentaire du voyageur à vélo, mais aussi de la sensation de liberté qu’apporte le vélo et bien d’autres expériences enrichissantes. Ils découvrent une communauté et les rencontres de voyageurs leur ont permis de se remettre en question sur leur façon de voyager, d’expérimenter pour finalement trouver une certaine forme de sérénité.

Pour acheter le livre, c’est par ICI. Chaque année au moment de Noël, ils reverseront 1 € par livre vendu à l’association Colibris.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Pierre-Favre

    J’ai une certaine fascination pour ces aventures ou peu de chose sont prévu si ce n’est l’imprévu. D’autant plus lorsque l’ensemble de ces affaires doivent tenir dans quelques sacs, que l’on n’a pas réel abri et que l’on choisissent la direction du Nord. Bravo à ces aventuriers!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon guide !